C'est quoi le dopage ?

C’est quoi le dopage ?

2 min / Par Isabelle Gravillon / Le 04 juillet 2016 à 15 h 25 min

Les athlètes russes n’ont pour le moment pas le droit de participer aux Jeux olympiques cet été au Brésil. Ils ont fait quelque chose de très grave pour des sportifs, ils se sont dopés ! Sais-tu ce que cela veut dire ?


C’est quoi le dopage ?

Se doper, c’est absorber des substances chimiques pour améliorer ses capacités physiques : courir ou nager plus  vite, sauter plus haut, lancer un poids plus loin, être plus résistant pendant une course de vélo. Certains produits dopants sont des hormones qui permettent d’augmenter la croissance et la puissance des muscles. D’autres font monter le nombre de globules rouges dans le sang : comme ce sont eux qui transportent l’oxygène partout dans le corps, les muscles sont mieux alimentés et fonctionnent mieux. D’autres encore aident à mieux se concentrer (dans un match de tennis ou d’escrime par exemple, c’est très utile !) ou à vaincre la fatigue.

Pourquoi c’est interdit ?

Parce que c’est de la triche ! Les autres concurrents sont désavantagés par rapport à ceux qui se dopent. Le dopage, c’est aussi un gros mensonge fait à tous les supporters et tous les passionnés de sport : tu serais content d’apprendre que ton joueur de foot ou ton nageur préféré n’est pas si bon que ça et qu’en fait, il se drogue pour gagner ? Non, tu serais sûrement déçu. Et puis se doper, c’est dangereux pour la santé, on peut se rendre très malade et même mourir en prenant des substances dopantes.

Si c’est dangereux et interdit, pourquoi y a-t-il autant de dopage ?

Quand tu fais un match de foot ou une course, tu as très envie de gagner, non ? Pour les sportifs qui font des compétitions, c’est la même chose ! Et surtout, dans le monde du sport professionnel, plus un sportif remporte de victoires, plus il est connu et plus il gagne d’argent. Pour devenir célèbres et riches, certains sportifs sont prêts à tricher et à se mettre en danger.

Comment sait-on qu’un sportif se dope ?

Des contrôles sont régulièrement organisés. Les sportifs doivent donner un peu de leur sang ou de leur urine. Ensuite, ces échantillons sont envoyés dans des laboratoires où on cherche s’il n’y a pas des traces de substances chimiques. Mais  ces contrôles ne sont pas toujours efficaces car certains sportifs utilisent des produits indétectables. Les médecins et chimistes pas très honnêtes qui inventent de nouvelles manières de se doper ont beaucoup d’imagination pour échapper aux tests anti-dopage !

Qu’arrive-t-il à un sportif qui s’est dopé ?

Tout le monde sait qu’il a triché. C’est la honte ! Parfois, on lui retire toutes les médailles et les coupes qu’il a gagnées. C’est arrivé au coureur cycliste américain Lance Armstrong. Il avait gagné sept fois le Tour de France et il était considéré comme un héros. On peut aussi lui interdire de participer à toute compétition pendant plusieurs années, et même définitivement s’il recommence.


Quizz antique

Durant l’Antiquité, sais-tu ce que les athlètes grecs mangeaient pour améliorer leurs performances ?
Les sauteurs mangeaient de la viande de chèvre. Les boxeurs et les lanceurs de la viande de taureau. Les lutteurs de la viande de porc.
Sais-tu ce qu’ils buvaient ?
De l’hydromel, une boisson alcoolisée faite d’eau, de miel et de levures. Comme l’alcool était interdit lors des Jeux Olympiques antiques, un juge placé à l’entrée des stades reniflait l’haleine des compétiteurs.

Isabelle Gravillon

Photos : freepik / CC0

Ce service d'échange avec les journalistes est réservé aux abonnés !

Je m'abonneJe suis déjà inscrit