Le manifeste

Tortuga est un magazine en ligne. Complémentaire des médias d’information continue, il prend le temps du recul et du décryptage.

L’actualité se complexifie. Pourtant, sa transmission est de plus en plus rapide. Une accélération constante qui appelle une pause, un espace de réflexion. Nous saisissons les larges possibilités qu’offre le numérique pour faire naître cet espace. Grâce à la flexibilité infinie du multimédia, le format peut s’adapter au contenu et devenir source de partage. Car Tortuga se veut une plateforme où l’information est avant tout au service d’un débat public.

Informer

La transmission de l’information est rapide et fragmentée, ses logiques multiples et sa lecture opaque. Nous encaissons l’actualité et, en non initiés, nous réagissons à chaud. Tortuga veut prendre du recul. Reconstituer l’information et en dresser un tableau, essayer de comprendre le monde qui nous entoure pour lui permettre d’avancer. Le journaliste est celui qui sait savoir pour faire savoir.

Nous croyons en une information multilatérale. Le journaliste ne doit pas seul décider de la hiérarchie de l’information. Celle-ci doit se construire de concert avec les lecteurs. La conférence de rédaction de Tortuga sera ainsi ouverte à ses abonnés.

Tortuga veut informer sur d’autres pensées. Celles, oubliées, qui cherchent à prouver qu’un autre monde est possible. Tortuga ne sera peut être pas toujours d’accord avec celles-ci mais il est persuadé que le système aujourd’hui imposé n’est pas sans alternatives.

Débattre

Les médias doivent être des outils “d’empowerment”. Ils ne prennent sens que s’ils permettent à tout un chacun de comprendre et de participer à l’évolution de la société dans laquelle il vit. En ce sens, nous souhaitons laisser une large place à l’échange. Les médias doivent en effet permettre d’alimenter le débat et non pas d’en donner les conclusions une fois terminé.

Nous pensons que la discussion ne peut pas naître de la simple réaction à une publication.  Elle ne peut pas non plus être constructive si elle répond à une situation détachée de son contexte.

C’est la raison pour laquelle Tortuga a fait le choix de la suppression des commentaires au profit d’un espace dédié à la transparence et à l’échange avec les journalistes.

L’équipe de Tortuga Magazine