Lettre en bois

Trans-quoi ? Petite liste de définitions à connaître

3 min / Par Morgane Pourteau / Le 23 février 2016 à 20 h 00 min

Si la transsexualité peut apparaître comme le simple changement de sexe d’une personne qui ne se reconnaît pas dans son sexe biologique, le sujet est en réalité plus complexe et entraîne avec lui toute une série de termes et de notions. Petit guide pour mieux s’y retrouver.


« trans »

Le préfixe, qu’ont en commun tous les mots de cette liste, vient du latin et véhicule l’idée de traverser, de dépasser, d’aller d’un point à l’autre ou d’aller au-delà de quelque chose. Passer d’une identité de genre à une autre ou aller au-delà de celle qui a été attribuée à une personne, par exemple.

Transgenre

Le terme transgenre est employé à différents degrés. De manière générale, une personne transgenre est une personne dont l’identité et/ou l’expression de genre ne correspondent pas au sexe qui lui a été attribué à la naissance et qui souhaite être reconnue et acceptée par la société comme appartenant à cet autre genre. Cette notion distingue le sexe et le genre. Le premier est biologique et/ou anatomique et se détermine par la présence ou non de caractéristiques physiologiques comme les organes sexuels par exemple. Il est attribué à la naissance, souvent par le corps médical. Le genre, quant à lui, fait référence à une notion sociologique et se différencie du sexe biologique, car il désigne la perception psychologique que l’on a de nous-mêmes (l’identité de genre) et que les autres ont de nous (à travers l’expression de genre). Le terme transgenre s’oppose au terme cisgenre qui désigne une personne qui s’identifie à son genre biologique.

[sociallocker]Le terme transgenre est plus spécifiquement employé dans le cas d’une personne qui ne se reconnaît pas dans le genre qui lui a été attribué à la naissance, mais qui ne ressent pas forcément le besoin de recourir à une procédure médicale, quelle qu’elle soit. Elle s’identifie et exprime son genre par d’autres moyens, comme le comportement ou ses choix vestimentaires par exemple. L’identification à un genre différent, qu’il s’agisse du genre opposé ou d’aucun genre en particulier comme défini par la société, se vit et se perçoit de façons différentes selon les personnes.

Transsexualité

La différence majeure qu’il y a entre une personne transgenre et une personne transsexuelle est donc la volonté ou non, de recourir à des techniques médicales pour que le corps de la personne reflète le genre auquel elle s’identifie. Il peut s’agir d’une opération chirurgicale au niveau génital, de l’implantation de prothèse ou d’hormonothérapie. Une personne transgenre qui souhaiterait recourir à une opération, mais ne peut pas pour quelque raison que ce soit est alors une personne transsexuelle non opérée.

L’emploi de ce terme est cependant critiqué, car il porte, pour certaines personnes, une connotation psychiatrique, l’associant ainsi à une pathologie d’une part et d’autre part, car il soulèverait une notion de sexualité, qui n’est pas concernée par la volonté de changer son genre.

Transidentité

Le sens de ce terme est semblable à celui de transgenre et celui de transsexualisme, mais est de plus en plus employé comme terme générique, car moins polémique.

Transphobie

La transphobie désigne la discrimination et la non-acceptation des personnes transgenres pouvant parfois conduire à des actes d’agression et de violence.

Travesti•e

Le terme de travesti•e est souvent confondu avec celui de transgenre ou de transsexuel•le. Le travestissement est cependant souvent pratiqué dans le cas d’une personne qui ressent le besoin de s’habiller ou d’adopter des comportements qui ne sont pas en accord avec son genre, ou la perception qu’a la société de son genre. Pourtant, cette personne n’est pas nécessairement en conflit avec son genre biologique. Se travestir peut être à la fois une source d’amusement, mais aussi une façon d’exprimer une autre part de soi, différente, qui fait pourtant partie intégrante de la personnalité. [/sociallocker]

Morgane Pourteau

Photo : The Stockpile – CC0 1.0

Ce service d'échange avec les journalistes est réservé aux abonnés !

Je m'abonneJe suis déjà inscrit